Le Téléthon débute sa 25ème édition

first_imgLe Téléthon débute sa 25ème éditionL’Association française contre les myopathies (AFM) et France Télévisions donneront ce soir à 18h45 sur France 2 le coup d’envoi du 25ème Téléthon.  Le 25ème Téléthon débutera à 18h45 ce soir sur France 2. Cette année, il sera lancé par l’humoriste Gad Elmaleh, parrain de l’événement, l’animatrice Sophie Davant et Raphaël, 7 ans, atteint d’une myopathie de Duchenne et ambassadeur de cette nouvelle édition. Au total, 30 heures de programmes sont prévues vendredi et samedi sur les six chaînes appartenant à France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô et Outre-mer 1ère). À lire aussiMaladies rares : un nouveau plan pour les combattre en FrancePour la première fois, l’ensemble des chaînes du service public seront réunies pour cet événement dont l’objectif est de récolter des fonds pour financer la recherche sur les maladies génétiques rares. Sophie Davant et Nagui seront les animateurs principaux, relayés par d’autres animateurs de France Télévisions. En tout, 25.000 animations sont prévues dans toute la France, rapporte TV5monde.Malgré la crise économique, l’Association française contre les myopathies (AFM) veut mettre l’accent sur la nécessité de continuer l’élan de solidarité. En effet, après deux années de baisse des dons avec un recul de 5 % en 2010 (90,5 millions d’euros) et déjà de 10 % en 2009 (95,2 millions d’euros), l’association souhaite mobiliser davantage de monde. Les promesses de dons pourront s’effectuer par téléphone au 3637 ou sur le site www.afm-telethon.frCette fois, les organisateurs veulent insister sur les efforts qui restent à mener, alors que les essais cliniques relatifs aux maladies rares se multiplient, traçant la voie à des avancées concrètes, mais coûteuses, vers le médicament. Pour Laurence Tiennot-Herment, la présidente de l’AFM, “on a l’obligation que le chemin du médicament ne soit pas ralenti”, alors qu'”il y a une foison de thérapies qui arrivent” et qu’on “peut craindre des difficultés de financement pour les quatre à cinq ans à venir”.Le 2 décembre 2011 à 15:00 • Maxime Lambertlast_img read more

Read More